Un chant, un son, un bon geste... Allez, une petite pièce...

Rubrique dans laquelle vous pouvez nous faire part de vos talents (peinture, poésie, ...)

Un chant, un son, un bon geste... Allez, une petite pièce...

Messagede Patrick » Lun 11 Avr 2016 11:26


Un doux soir de printemps
Sur le bord d'un étang.

Sous le ciel qui s'allume,
Un homme d'une plume
Griffonne un parchemin
Tenu d'adroite main.
Sa tête dodeline
Et sa joyeuse mine
Respire la gaieté.
Il semble réciter
A voix tue quelque chose ;
Est-ce un chant qu'il compose ?

Un furtif crissement
Interrompt ce moment.
Son murmure s'arrête,
Il relève la tête
Pour voir en contre-jour
S'approcher... cet atour
D'une robe écarlate
Qui progresse sans hâte
Sous les lueurs du soir.

L'homme ainsi semble voir
En si charmante dame
Les reflets d'une flamme
Qu'il ne cesse chercher,
Et se met à marcher
Vers la belle inconnue,
Saluant sa venue.



Lui
Madame, s'il vous plait, pardonnez mes audaces
Mais je ne puis vous voir et rester sur vos traces,
Envisager jamais que vous suivre de loin,
Rêver de vous connaître et ne vous parler point !

Elle
Vous m'abordez, Monsieur, d'une étrange manière !

Lui
Ne croyez surtout pas qu'elle soit familière
Mais une force ici, à cette heure, en ces lieux
M'emplit l'âme et le coeur de l'attrait de vos yeux
Et je ne puis contrer cet élan qu'il me donne.
D'un tel empressement votre esprit me pardonne !

Elle
Oh je ne parlais pas de votre abord rugueux,
Car je reçois souvent de marquis ou de gueux
Des manifestations bien plus crues que les vôtres !
Quand ils parlent de saints, ce ne sont des apôtres
Qu'ils veulent inviter aux joies de leur banquet
Ni saisir leur panier allant pique-niquer !

Lui
Mais ce serait pourtant une grande espérance
D'avoir pains et poissons toujours en abondance...

Elle
Mon cher j'apprends ainsi de vos curieux discours
Que vous vous tenez loin de nos multiples cours.
Voilà l'explication qu'étrangement ils sonnent
Quand leurs sonorités si bizarres m'étonnent.

Lui
Je ne vois point en eux particularité
Que vous évoquez là, puisqu'à la vérité
Vous me tenez propos de semblable manière !

Elle
Tiens c'est vrai. C'est pour moi une grande première,
Car je fais plus souvent de la langue une autre arme.
Il se pourrait qu'agisse une sorte de charme...

Lui
Alors profitons donc de son calme séjour
Pour faire quelques pas sous la tombée du jour.

Elle
Il me faut revenir auprès de ma voiture :
Si vous voulez tenter une telle aventure...

Lui
J’aurai donc grand plaisir à vous accompagner
Sous la voûte des cieux, pouvoir vous témoigner
Ces feux des étincelles aperçues dans vos voiles
Qui s’y envoleront pour les semer d’étoiles…

Elle
Merci de la douceur de vos déclarations
Qui me distraient ainsi de basses relations
Dans des chambres ornées de plus tristes pilastres
Où le ciel de leurs lits n’abrite que des astres.

Lui
Allons nous promener au bord d’un sentiment
Dont vous apprécierez le joyeux firmament.


Et sous le ciel vermeil
D'un coucher de soleil
On vit ce préambule:
Un couple déambule
En échangeant des vers
En fort bel univers
D'un amoureux, poète,
D'une dame coquette.


11.04.2016
Patrick
 
Messages: 110
Inscription: Mar 5 Oct 2010 16:32

Re: Un chant, un son, un bon geste... Allez, une petite pièc

Messagede annickd » Mar 12 Avr 2016 15:03

quémander, et encore quémander.... et ne rien obtenir ....

Quel plaisir de vous lire, le plus difficile est de vous répondre car rivaliser avec vous dans ce domaine ne m'est pas possible. Aussi pour réponse je joins un poème de Verlaine.

Le style du votre poème m'a fait pensé au texte Bel Ami de Maupassant, je parle du style pas de l'intrigue. :?

De Paul Verlaine :

"Le soleil du matin doucement chauffe et dore
Les seigles et les blés tout humides encore,
Et l'azur a gardé sa fraîcheur de la nuit.
L'an sort sans autre but que de sortir : on suit,
Le long de la rivière aux vagues herbes jaunes,
Un chemin de gazon que bordent de vieux aunes.
L'air est vif. Par moment un oiseau vole avec
Quelque fruit de la haie ou quelque paille au bec,
Et son reflet dans l'eau survit à son passage.
C'est tout.
Mais le songeur aime ce paysage
Dont la claire douceur a soudain caressé
Son rêve de bonheur adorable, et bercé
Le souvenir charmant de cette jeune fille,
Blanche apparition qui chante et qui scintille,
Dont rêve le poète et que l'homme chérit,
Évoquant en ses voeux dont peut-être on sourit
La Compagne qu'enfin il a trouvée, et l'âme
Que son âme depuis toujours pleure et réclame..."


Et une dernière pensée de Jean de la Fontaine
« On rencontre sa destinée souvent par des chemins qu’on prend pour l’éviter. »
Fichiers joints
les sous bois au printemps.jpg
les sous bois au printemps.jpg (195.79 Kio) Vu 4854 fois
printemps-bord-etang.jpg
printemps-bord-etang.jpg (193.15 Kio) Vu 4854 fois
annickd
Administrateur du site
 
Messages: 202
Inscription: Mar 16 Nov 2010 22:27

Re Un chant, un son, un bon geste... Allez, une petite pièce

Messagede Patrick » Mer 13 Avr 2016 08:08

Merci de vos commentaires talentueux et éclairés.

Quémander ? A propos de la composition initiale de ce message, à vrai dire, je n’attends rien, car je pense qu’un tel texte est fort éloigné de ceux qui font notre commun, et que le fait qu’il soit versifié à la manière classique fait aussi qu’il n’apparaît plus comme un objet de recherche d’une majorité de lecteurs.

Mais j’apprécie que vous ayez goûté l’instant de sa lecture, et d’autres visiteurs peut-être, sans rien en dire, pour diverses raisons, l’ont-ils fait aussi.

Merci également pour ce poème de Verlaine que vous nous faites connaître (je sais peu de cet auteur, il faudra que j’en explore les richesses prochainement), et cette citation si… pertinente.
Et aussi pour ces illustrations dont vous parez vos propos.
Cette perspective de sous-bois qui associe si joliment voie et voix.
Et ce tableau si justement associé de Myriam Courty, empli de couleurs et d’éclats printaniers, signes d'étangs !
Bonne journée !
;)
Patrick
 
Messages: 110
Inscription: Mar 5 Oct 2010 16:32

Re: Un chant, un son, un bon geste... Allez, une petite pièc

Messagede vignolle mt » Mer 11 Mai 2016 00:11

Les deux poèmes les plus connus pour moi de Verlaine sont les deux poèmes ci dessous :

Chanson d'automne de Verlaine

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte


Mon rêve familier de Verlaine

je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? - je l'ignore.
Son nom? je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.
vignolle mt
 
Messages: 94
Inscription: Mar 2 Sep 2014 10:50

Re: Un chant, un son, un bon geste... Allez, une petite pièc

Messagede vignolle mt » Mer 11 Mai 2016 00:30

Pour un tableau de peinture, je pense à celui là de Monet
'1 mo.jpg
Monet Giverny
'1 mo.jpg (177.5 Kio) Vu 4756 fois
[attachment=0]'1 mo.jpg[.
vignolle mt
 
Messages: 94
Inscription: Mar 2 Sep 2014 10:50


Retourner vers Les talents des seniors

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron